— Publié le 9 juillet 2021

Les Jeux d’Asie du Sud-Est reculent d’une année

Asie

Il fallait s’y attendre. Un nouvel événement international multisport recule d’une année en raison de la pandémie de COVID-19. Les autorités sportives vietnamiennes ont annoncé par la voix du secrétaire adjoint du comité national olympique, Varin Tansuphasiri, que la 31ème édition des Jeux d’Asie du Sud-Est, prévue du 21 novembre au 2 décembre à Hanoï et dans une dizaine d’autres villes du pays, ne pourrait pas se dérouler cette année. “Le Vietnam veut reporter les Jeux à l’année prochaine, en 2022 », a expliqué le dirigeant olympique. Reste à trouver une date dans un calendrier sportif très chargé en 2022, avec les Jeux d’hiver à Pékin en février et les Jeux du Commonwealth à Birmingham en juillet. Le Vietnam envisagerait un report en avril ou en mai 2022. A l’image de la Thaïlande, le Vietnam connait actuellement son plus fort pic épidémique depuis l’apparition du virus, avec environ un millier de nouveaux cas par jour. Le pays totalise à ce jour 23 500 cas et 105 décès. Ho Chi Minh-Ville a été placée en confinement depuis ce vendredi 9 juillet, pour au moins deux semaines. A Hanoï, les transports ont été suspendus vers 14 villes du pays. Les 31èmes Jeux d’Asie du Sud-Est devraient attirer près de 20 000 participants, dont environ 7000 athlètes issus des onze pays de la région.