— Publié le 4 octobre 2021

Les femmes suivront les hommes

Boxe

Secouée par les révélations du rapport McLaren, et toujours dans le viseur du CIO, l’AIBA continue d’avancer. Elle annonce l’organisation avant la fin de l’année à Istanbul des championnats du monde féminins de boxe. Ils devraient se dérouler au début du mois de décembre, les dates définitives étant toujours en discussion. Un accord formel a été signé entre l’instance de la boxe et la fédération turque à l’occasion d’un récent à Istanbul du Russe Umar Kremlev, le président de l’AIBA. A cette occasion, Umar Kremlev a confirmé que, pour la première fois de l’histoire, les médaillés des championnats du monde seront récompensés par des primes en espèces. Leur montant (100 000 dollars pour l’or, 50 000 pour l’argent et 25 000 pour le bronze), sera identique pour les hommes et les femmes. En marge des Mondiaux féminins à Istanbul, l’AIBA organisera un congrès extraordinaire où devraient être annoncées, précise l’instance, “des réformes majeures“. Les championnats du monde masculins doivent se tenir du 24 octobre au 6 novembre 2021 à Belgrade, en Serbie.