— Publié le 28 juin 2021

Les écoles mettent les pouces

Tokyo 2020

Prévisible. La présence des élèves des écoles japonaises sur les sites de compétition des Jeux de Tokyo, annoncée massive avant le début de la pandémie de COVID-19, devrait finalement être très réduite. Le quotidien japonais Mainichi Shimbun révèle que plus de la moitié (60 %) des 280 000 billets attribués aux écoles des préfectures de Chiba, Saitama et Kanagawa, dans la périphérie de Tokyo, ont été rendus aux organisateurs. Les responsables des établissements ont renoncé à envoyer les élèves assister aux épreuves, en raison des risques de propagation du virus. Le Conseil de l’éducation de Tokyo envisage de demander à chaque municipalité de la capitale si elle a toujours l’intention d’envoyer des écoliers aux Jeux. Mais selon la dernière tendance, les réponses favorables pourraient être minoritaires. En août 2019, avant le début de la pandémie, il avait été annoncé qu’environ 900 000 élèves de Tokyo et des préfectures voisines pourraient assister aux Jeux, dans le cadre d’un programme destiné aux écoles japonaises.