— Publié le 25 août 2021

Les deux Afghans sains et saufs

Tokyo 2020

Ils ne disputeront pas les compétitions, mais les deux athlètes afghans engagés aux Jeux paralympiques de Tokyo ont pu quitter leur pays sains et saufs. Le porte-parole de l’IPC, Craig Spence, a confié mercredi 25 août en conférence de presse que la taekwondiste Zakia Khudadadi et l’athlète Hossain Rasouli ont été exfiltrés d’Afghanistan avec une cinquantaine d’autres sportifs de haut niveau. « Des efforts ont été faits pour les évacuer d’Afghanistan, ils sont maintenant dans un endroit sûr, a-t-il expliqué. Je ne vais pas vous dire où ils sont parce qu’il ne s’agit pas de sport, mais de vies humaines, et qu’il s’agit de protéger des gens ». Mais selon le média australien ABC, ils auraient été exfiltrés par l’Australie. Toujours selon Craig Spence, leur participation aux Jeux de Tokyo ne sera pas possible. Les deux athlètes “ont connu une expérience traumatisante, ils reçoivent une assistance psychologique”, a-t-il confié. Mardi 24 août, le drapeau afghan a été porté par un volontaire, pendant le défilé des délégations à la cérémonie d’ouverture.