— Publié le 28 janvier 2022

Les courbes remontent en flèche

AMA

anti dopage

Rassurant. Après un long trou d’air en 2020, consécutif à la première vague de la pandémie de COVID-19 dans le monde, la lutte antidopage a repris l’an passé sa vitesse de croisière. L’Agence mondiale antidopage (AMA) a dévoilé jeudi 27 janvier les données chiffrées des contrôles effectués en 2021 à l’échelle planétaire. L’an passé, un total de 274 254 échantillons ont été prélevés à des fins de contrôle du dopage, par 256 organisations nationales antidopage (OAD). En 2020, les confinements et l’absence de compétitions avaient fait plonger ces chiffres à un niveau historiquement bas, avec seulement 168 256 échantillons prélevés par 207 OAD. En 2019, dernière année avant la crise sanitaire, le nombre de prélèvements avait atteint 305 881 échantillons. L’AMA le précise dans un communiqué : le nombre de contrôles en compétition a été inférieur en 2021 aux chiffres enregistrés avant la pandémie, en partie à cause du nombre réduit de rendez-vous internationaux, mais le nombre d’échantillons hors compétition recueillis au cours des 12 derniers mois est supérieur à celui de 2019. Commentaire du président de l’AMA, le Polonais Witold Bańka : “Les données les plus récentes montrent que la communauté antidopage a réussi à maintenir des niveaux élevés de contrôles, malgré les restrictions sévères en vigueur dans de nombreuses régions du monde en raison d’Omicron et d’autres variants du virus. Ces chiffres démontrent une résilience, mais aussi une réelle capacité de continuer de collaborer et d’innover pour protéger les sportifs durant la période menant aux Jeux olympiques et paralympiques d’hiver à Pékin“.