— Publié le 7 mai 2021

Les contrôles repartent à la hausse

Dopage

Rassurant. A moins de trois mois de l’ouverture des Jeux de Tokyo, la lutte antidopage retrouve sa vitesse de croisière. L’Agence mondiale antidopage (AMA) révèle que le nombre d’échantillons prélevés par les organisations antidopage, à l’échelle planétaire, revient rapidement à la normale malgré la pandémie de COVID-19. Pour le mois de mars 2021, 22 649 échantillons ont été prélevés par 145 organisations antidopage, le chiffre le plus élevé enregistré depuis le début de la pandémie en mars 2020. Les contrôles avaient baissé de façon considérable au cours des premiers mois de la pandémie, en particulier de mars à juin 2020, mais leur nombre a recommencé à augmenter par la suite. Le niveau d’échantillons prélevés hors compétition au cours des trois premiers mois de 2021 est ainsi  plus élevé que celui de la même période en 2019. Selon l’AMA, Le déploiement des campagnes de vaccination contre le COVID-19 dans le monde contribue également à l’augmentation du nombre d’échantillons prélevés en vue des Jeux de Tokyo. Sans surprise, le nombre limité de manifestations sportives organisées en 2020 a eu un impact considérable sur le nombre d’échantillons prélevés en compétition. Une tendance qui se confirme en 2021. Mais “les contrôles hors compétition ont maintenant repris avec vigueur, note le président de l’AMA, Witold Bańka. Pour preuve, 2 000 contrôles de plus ont été effectués en mars 2021 par rapport au même mois en 2019.”