— Publié le 2 juillet 2021

Les chauffeurs auront leur tablette

Tokyo 2020

La crise sanitaire l’a fait oublier, mais la question des transports a longtemps été pointée en tête de liste des enjeux majeurs pour les organisateurs des Jeux de Tokyo. A moins d’un mois de la cérémonie d’ouverture, ils ont dévoilé jeudi 1er juillet le dispositif mis au point en collaboration avec Toyota Motor Corp, l’un des partenaires marketing de l’événement. Principale innovation : les conducteurs des navettes et des voitures officielles seront équipés de tablettes numériques, censées leur apporter toutes les indications nécessaires à leur trajet, dont l’heure de départ, les lieux de stationnement, mais aussi leur position par rapport au plan de route et les retards éventuels en cas de mauvaise circulation. Par ailleurs, il sera exigé aux membres du staff des Jeux de pré-enregistrer à l’avance, via leur smartphone, leur destination lorsqu’ils auront besoin d’un véhicule particulier officiel. A en croire, les organisateurs japonais, une telle démarche aurait un double avantage : éviter au conducteur de se perdre en route, et réduire les risques de propagation du coronavirus, le pré-enregistrement devant diminuer voire supprimer les “conversations entre les conducteurs et les passagers.” Environ 2 200 bus et 2 700 véhicules seront déployés chaque jour, pendant les Jeux, dans les périodes les plus intenses.