— Publié le 6 novembre 2020

Les auditions sont dans la boîte

TAS

C’est fait. Enfin. Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a bouclé jeudi 5 novembre 2020 les auditions de la procédure engagée entre l’Agence mondiale antidopage (AMA) et l’Agence russe antidopage (RUSADA). Comme prévu, elles ont tenu en quatre journées, du 2 au 5 novembre. Comme prévu également, elles se sont tenues dans un format hybride, entre virtuel et présentiel, mais la majorité des participants s’est exprimée par visioconférence. La suite ? Mystère. Le TAS l’a précisé jeudi via un court communiqué : sa commission d’arbitrage va maintenant délibérer et préparer sa décision. La durée des délibérations reste difficile à prévoir, mais la juridiction installée à Lausanne explique que sa décision pourrait être notifiée aux deux parties “avant la fin de l’année”. En attendant, l’AMA s’est fendue d’un communiqué, publié jeudi 5 novembre. L’instance présidée par le Polonais Witold Banka se dit “satisfaite de la manière dont nous avons présenté notre cas, et nous attendons maintenant avec impatience de recevoir la décision du panel. Comme à chaque autre étape, nous avons continué de respecter les procédures en place et de traiter ce dossier complexe avec le plus grand soin.” Pour rappel, le sport russe joue son avenir dans cette affaire. Dans l’hypothèse où le TAS donne raison à l’AMA, la Russie serait exclue de toutes les compétitions olympiques et mondiales pendant une durée de 4 ans.