— Publié le 20 février 2014

Les arbitres français s’inquiètent

Football

Les arbitres français s’inquiètent. Et ils le font savoir. Le Syndicat des arbitres de football d’élite (SAFE) français s’est fendu d’un communiqué pour manifester son “inquiétude” en raison des “déviances de comportements de joueurs et dirigeants envers les arbitres”. Le syndicat cite en exemple les déclarations de José Pasqualetti, l’entraîneur d’Istres, après la rencontre de L2 Auxerre-Istres, le 7 février (“Ce match, on nous l’a volé”), et celles du défenseur de Nantes Issa Cissokho (“Il y en a marre d’être volé”) à l’issue du Nantes-Lyon (L1) du 9 février.