— Publié le 17 février 2021

Le TQO mondial de boxe passe à la trappe

Tokyo 2020

Un nouvel événement pré-olympique vient de se rajouter à la longue liste des compétitions internationales annulées ou reportées. Il concerne la boxe. La Fédération japonaise de la discipline a annoncé, mardi 16 février, que le tournoi mondial de qualification olympique était rayé du calendrier. Il devait se tenir au mois de juin à Paris et distribuer pas moins de 53 places pour les Jeux de Tokyo. Mais le report du tournoi européen de qualification, initialement prévu en avril mais décalé au mois de juin, et les restrictions de voyage, ont contraint les organisateurs à tirer un trait sur l’épreuve. « Les athlètes de certains pays peuvent venir en France, d’autres non, donc cela n’est pas juste, a expliqué une porte-parole de la Fédération japonaise de boxe. Tous les athlètes doivent être traités de la même manière. » Résultat : les dernières places qualificatives aux Jeux de Tokyo ne se joueront pas toutes directement sur le ring. Elles seront probablement attribuées, au moins pour l’Afrique et l’Asie-Océanie, selon le classement mondial établi par la “task force”, créée par le CIO après la suspension de l’AIBA pour superviser le processus de qualification, puis organiser le tournoi olympique. Les boxeurs européens et américains pourront, de leur côté, aller chercher les quotas lors des tournois continentaux de qualification olympique.