— Publié le 11 mars 2022

Le tir parti pour rester en Seine-Saint-Denis

Paris 2024

Statu quo au COJO Paris 2024 sur l’épineux dossier du stand de tir. Après la menace d’une délocalisation du site, initialement prévu à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), en raison de possibles retards dûs à des recours juridiques liés au terrain, le sujet semble aujourd’hui traité sans urgence. Le COJO a expliqué jeudi 10 mars, en marge d’un point presse informel, qu’une réunion de travail s’était tenue la veille à l’initiative du DIJOP (délégué interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques), Michel Cadot, avec l’ensemble des parties prenantes sur les épreuves de tir. “Cette réunion a permis de faire le point sur le dossier et sur le calendrier de travail. Les participants ont convenu de se revoir régulièrement sur le sujet.” Rien de très nouveau, donc. Mais l’option d’une délocalisation des compétitions de tir à Châteauroux, au centre national de la discipline, ne semble plus d’actualité.