— Publié le 23 octobre 2014

Le sport retrouve sa place

Europe

L’erreur est effacée. Absent de la première mouture de la nouvelle Commission européenne, le sport y a retrouvé sa place. A la demande de Jean-Claude Juncker, son président, le portefeuille du Hongrois Tibor Navracsics a été modifié pour intégrer une composante sportive. Le commissaire européen est désormais en charge de l’Education, de la Culture, de la Jeunesse et des Sports. Une décision accueillie avec une grande satisfaction par Folker Hellmund, le directeur du bureau des Comités olympiques européens. “Mieux vaut tard que jamais, a-t-il commenté dans un communiqué. Je suis heureux de voir que M. Juncker a entendu notre message (…) Le sport représente aujourd’hui 3,7% du PIB européen, emploie 15 millions de personnes et s’avère un élément essentiel de cohésion sociale, de santé publique et de croissance économique.”