— Publié le 17 octobre 2017

Le recours d’Isabelle Lamour bientôt examiné

France

La date est désormais officielle: le recours déposé par Isabelle Lamour devant le tribunal de grande instance de Paris pour faire annuler la réélection de Denis Masseglia à la tête du CNOSF sera examiné jeudi 2 novembre 2017. L’information est révélée par France Info. La présidente de la Fédération française d’escrime estime que l’élection à la présidence du comité national olympique, remportée par Denis Masseglia avec 556 voix (contre 385 à Isabelle Lamour et 54 pour David Douillet) a été entachée par les irrégularités. Ses avocats pointent notamment que Denis Masseglia, “en déclarant sa candidature sur du papier à en-tête du CNOSF, lui a donné l’apparence d’une candidature officielle”. Ils estiment par ailleurs que la décision “prise sans délibération du conseil d’administration” de faire bénéficier les fédérations non olympiques de véhicules “et d’en faire supporter le financement intégralement par le CNOSF” avait “pour objet d’exercer une pression sur les électeurs de ces fédérations afin de s’assurer leur vote”.