— Publié le 25 août 2020

Le préparateur physique positif était… négatif

Tennis

Guido Pella n’est pas content. On peut le comprendre. Le joueur argentin, actuel n°35 au classement ATP, a été contraint la semaine passée de renoncer à disputer le Masters 1000 de Cincinnati, organisé depuis samedi dernier dans la “bulle” de Flushing Meadows à New York. En cause, sa proximité avec son préparateur physique, Juan Manuel Galvan, testé positif au COVID-19. Le joueur bolivien Hugo Dellien avait été lui aussi poussé vers la sortie par les organisateurs américains, pour les mêmes raisons. Seul ennui, mais de taille : il s’avère que le préparateur physique des deux Sud-Américains n’était pas positif. Guido Pella l’a révélé sur son compte Instagram : « On dirait que Juan n’a jamais contracté le virus. Vous pouvez imaginer comment je me sens… » Guido Pella et Hugo Dellien ont été testés cinq fois négatifs depuis leur arrivée dans la « bulle » de Flushing Meadows. Mais ils n’ont pas pu disputer le tournoi de Cincinnati, première et unique épreuve préparatoire à l’US Open.