— Publié le 16 août 2021

Le maire de Nagoya renonce à son salaire

Tokyo 2020

Le feuilleton du maire de Nagoya et de la médaille d’or croquée à pleines dents se poursuit au Japon. Takashi Kawamura, criblé de critiques pour avoir croqué dans la médaille d’or olympique de l’une de ses administrées, la joueuse de softball Miu Goto, a tenu une conférence de presse en forme de mea culpa, lundi 16 août. Surprise, il a annoncé sa décision de renoncer à trois mois de son salaire de maire, soit la valeur de 1,5 million de yens (13 000 dollars). Il a une nouvelle fois présenté ses excuses pour l’incident. “Je me sens moralement responsable, a reconnu Takashi Kawamura, précisant qu’il présenterait au plus vite en conseil municipal une résolution visant à réduire son salaire. J’ai déshonoré cette célébration, j’ai offensé Miu Goto et le peuple japonais“. Mais le maire de Nagoya a exclu de démissionner, affirmant qu’il voulait “continuer à servir les citoyens” de sa ville. Les autorités de Nagoya ont reçu plus de 7 000 plaintes concernant le comportement de Takashi Kawamura à l’égard de Miu Goto.