— Published 22 July 2020

Le laboratoire de New Dehli perd son accréditation

Mauvaise nouvelle pour le mouvement sportif indien. L’Agence mondiale antidopage (AMA) a annoncé via un communiqué, mardi 21 juillet, avoir suspendu l’accréditation du laboratoire de New Delhi, pour une deuxième période pouvant aller jusqu’à six mois. Une première suspension de six mois avait été imposée au laboratoire indien en août 2019, en raison de non-conformités au Standard international pour les laboratoires (SIL), relevées lors d’une visite effectuée sur place par l’AMA. En février 2020, à la fin de cette première suspension de six mois, un certain nombre de non-conformités n’avaient pas été corrigées. Le groupe d’experts des laboratoires de l’AMA a donc recommandé de nouvelles mesures disciplinaires. Au terme de ce processus disciplinaire, une deuxième suspension de six mois a été imposée. Elle a débuté le 17 juillet 2020. Le laboratoire indien peut faire appel de cette décision devant le Tribunal arbitral du sport dans les 21 jours suivant la réception de la notification. Mais il ne peut mener aucune activité antidopage, y compris des analyses d’échantillons d’urine et de sang, pendant sa suspension.