— Publié le 15 avril 2022

Le golf rejoint le camp de l’ITA

Dopage

La liste s’allonge encore. La Fédération internationale de golf (IGF) a décidé de se ranger à son tour dans le camp de l’Agence de contrôles internationale (ITA). Les deux parties ont signé un accord initial de coopération jusqu’en 2025. Il prévoit que l’IGF déléguera l’ensemble de son programme antidopage à l’ITA dès ce début d’année, dont l’administration du groupe cible de sportifs soumis aux contrôles (RTP), la localisation des joueurs, la gestion du passeport biologique de l’athlète (ABP) et des autorisations d’usage à des fins thérapeutiques (AUT). L’ITA développera également une stratégie de stockage et de ré-analyse des échantillons à long terme pour la fédération internationale. Enfin, elle mettra en place des activités éducatives sur le dopage et ses risques à l’occasion de certains événements du calendrier international du golf, dont les championnats du monde par équipes amateurs 2022 en France. Le directeur général de l’ITA, Benjamin Cohen, le rappelle dans un communiqué : “Après sa réintégration en tant que sport olympique aux Jeux de Rio en 2016, l’ITA a déjà supervisé les compétitions de golf lors des Jeux de la Jeunesse 2018 et des Jeux de Tokyo de 2020.”