— Publié le 2 septembre 2021

Le Ghana sera prêt

Jeux Africains

A deux ans de l’événement, le Ghana est prêt à accueillir les Jeux Africains en 2023. Telle est, en tous cas, la promesse du président ghanéen, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo. Le chef de l’Etat l’a assuré mardi 31 août en posant la première pierre du chantier de construction des installations sportives prévues à Accra, la capitale. “Je peux promettre à  l’Union africaine que le Ghana est prêt, désireux et capable d’accueillir les Jeux africains les plus réussis et les plus mémorables“, a déclaré Nana Dankwa Akufo-Addo. Les nouveaux équipements, dont le coût est évalué à 195 millions de dollars, comprennent une piste d’échauffement pour l’athlétisme, un terrain de football, une tribune de 500 places, une piscine d’une capacité de 1 000 spectateurs, une piscine d’échauffement et un dôme temporaire de 500 places pour le handball, le judo, le karaté et le taekwondo. Au printemps dernier, les rumeurs suggéraient que le Ghana pourrait se voir retirer l’organisation des 13èmes Jeux Africains, le pays accusant un retard considérable dans son plan de travaux. Mais le régime en place a démenti, expliquant que la pandémie de COVID-19 l’avait contraint à revoir à la baisse ses ambitions en termes d’équipements et d’installations, mais que le projet restait d’actualité. Le Ghana s’est vu attribuer l’événement africain en 2018, face à ses deux rivaux, le Nigéria et le Burkina Faso. Mais les dates des Jeux africains 2023 n’ont toujours pas été décidées. La dernière édition du rendez-vous continental s’est déroulée en 2019 à Rabat, au Maroc.