— Publié le 31 janvier 2022

Le flag football frappe à la porte

Los Angeles 2028

Le football américain fera-t-il un jour son entrée dans le programme olympique ? Dans sa version professionnelle, sûrement pas. Mais l’une de ses variantes, le flag football, croit en ses chances. Et compte bien sur la puissance commerciale et l’influence de la NFL pour forcer la porte des Jeux de Los Angeles 2028. Présent en juillet prochain aux Jeux Mondiaux à Birmingham, en Alabama , le flag football est poussé par la Fédération internationale de football américain (IFAF) pour figurer parmi les sports additionnels à LA 2028. L’instance est désormais présidée par le Français Pierre Trochet. “Le flag football peut être pratiqué par les hommes et les femmes, il est facile à intégrer et à jouer en toute sécurité, suggère-t-il. L’entrée dans le programme olympique ne sera pas facile. Mais la puissance et la popularité de la NFL pourraient inciter le CIO et le comité d’organisation des Jeux de Los Angeles à prêter attention à cette discipline. Elle se développe actuellement rapidement en Amérique et dans le reste du monde, pour les garçons et les filles, les hommes et les femmes.” La NFL n’en fait pas mystère : elle soutiendra l’IFAF dans ses efforts d’entrer au programme des Jeux. Damani Leech, le directeur des opérations internationales de la NFL, l’explique : “Nous sommes ravis des débuts du flag football aux Jeux Mondiaux l’été prochain en Alabama. Nous continuerons à soutenir le travail de l’IFAF pour amener le flag football sur la scène olympique. Ces deux événements internationaux pourraient impacter la prochaine génération d’athlètes du monde entier.” Le flag football se joue selon plusieurs formats, mais le plus populaire se dispute avec 5 joueurs par équipe. Plusieurs autres sports collectifs lorgnent déjà sur les Jeux de Los Angeles 2028, dont le baseball et le softball, présents comme sports additionnels à Tokyo 2020, mais non retenus pour Paris 2024, mais aussi le cricket et le lacrosse.