— Publié le 23 mai 2022

Le défi de la gestion des foules

Qatar 2022

Qatar 2022

Les organisateurs l’ont annoncé dimanche 22 mai, à six mois presque jour pour jour de l’événement : le plus gros défi à relever pendant le Mondial de football 2022 au Qatar (21 novembre au 18 décembre) sera la gestion des flux de supporteurs étrangers dans une seule ville, Doha. Entre 1,2 et 1,4 million de visiteurs sont attendus au Qatar. Ils seront tous concentrés dans un périmètre très réduit, avec seulement 75 kilomètres entre les deux stades les plus éloignés et huit matchs disputés tous les deux jours pendant la phase de groupes (21 novembre au 2 décembre). “Approximativement 350 000 supporters seront à Doha en même temps, a expliqué à l’AFP le directeur de la sécurité de la FIFA, Helmut Spahn. Il faudra gérer cela, mais nous pouvons faire l’histoire, et je suis presque sûr que nous y arriverons.” Selon Helmut Spahn, le risque, notamment terroriste, est “faible et sous contrôle” par rapport aux éditions précédentes en Allemagne en 2006, Afrique du Sud en 2010, Brésil en 2014 et Russie en 2018. “Nous avons eu des menaces d’attaque terroriste avant un Mondial, des grèves dans la sécurité privée et la police, parfois des problèmes d’infrastructures dans des stades qui n’étaient pas prêts. Mais ça n’est pas le cas ici“, assure-t-il.