— Publié le 27 avril 2021

Le Danemark veut une enquête indépendante

Qatar 2022

Le Danemark accentue sa pression sur le Qatar, à moins de deux ans du Mondial de football 2022. Sa fédération a très officiellement demandé à la FIFA de poursuivre son action pour le respect des droits de l’homme dans l’état du Golfe. Elle réclame une « enquête indépendante » sur le sort des travailleurs migrants employés sur les chantiers des stades du Mondial 2022. “Nous nous attendons évidemment à ce que cette enquête soit approfondie et indépendante », explique la Fédération danoise de football dans son courrier, envoyé en fin de semaine passée à la FIFA,  mais publié lundi 26 avril. A l’origine de cette initiative, le président de la fédération, Jesper Moller, et le directeur général, Jakob Jensen. « Nous ne pensons pas que les améliorations souhaitées pour les travailleurs migrants aient été atteintes, suggèrent les deux Danois. Nous voulons des actes maintenant. Nous sommes contre l’attribution de la Coupe du Monde au Qatar et nous critiquons la situation des droits de l’homme dans le pays. » Un mois plus tôt, les joueurs de l’équipe nationale du Danemark avaient amorcé le mouvement en se présentant sur la pelouse, avant un match des qualifications au Mondial, habillés de t-shirts affichant le le message : « Le football soutient le changement ». Leur initiative avait ensuite été reprise, dans les jours suivants, par plusieurs autres sélections européennes.