— Publié le 15 septembre 2021

Le cannabis pourrait quitter la liste des produits interdits

AMA

Il était temps. L’Agence mondiale antidopage (AMA) a annoncé via un communiqué, mardi 14 septembre, vouloir réexaminer l’inscription du cannabis sur la liste des substances interdites. Un nouvel examen scientifique du cannabis sera mené l’an prochain, avec la perspective de l’exclure de la liste des produits interdits. Mais l’AMA prévient : le cannabis restera banni au moins jusqu’à la fin de l’année 2022. Réuni en début de semaine à Istanbul, le comité exécutif de l’AMA a expliqué avoir reçu des demandes de certaines parties prenantes du mouvement olympique de reconsidérer le cas souvent débattu du cannabis. La décision de l’AMA intervient quelques mois après la suspension de la sprinteuse américaine Sha’Carri Richardson (photo ci-dessus), controlée positive au cannabis lors des sélections olympiques. Suspendue un mois, elle avait été privée des Jeux de Tokyo. A la suite de cette affaire, le président de World Athletics, Sebastian Coe, avait suggéré que le moment était sans doute venu de reconsidérer le cas du cannabis comme un produit dopant. “Rien n’est inscrit dans le marbre. On s’adapte et on réévalue à l’occasion“, avait déclaré le dirigeant britannique.