— Publié le 19 mai 2021

Le Canada rallonge la sauce

AMA

wada

L’Agence mondiale antidopage (AMA) peut remercier le Canada. A double titre. Pour héberger son siège mondial à Montréal, d’abord, depuis 2002 et au moins jusqu’en 2031. Mais aussi pour avoir décidé d’augmenter sa part du budget de l’instance. Le gouvernement du Canada a en effet alloué à l’AMA une contribution supplémentaire de 748 390 dollars américains, une somme qui sera principalement consacrée aux activités de recherche scientifique, d’enquêtes et de renseignement. Ces fonds s’ajoutent aux 1 465 962 dollars que les autorités canadiennes versaient déjà à l’AMA au titre de l’année 2021. Pour l’instance présidée par le Polonais Witold Bańka, le geste du Canada se révèle une très bonne affaire,  puisque le CIO a décidé en novembre 2019 de doubler systématiquement toutes les contributions versées par les états. Le récent engagement du Canada rapportera donc près de 1,5 million de dollars supplémentaires au système antidopage mondial. En décembre 2020 et en janvier 2021, l’AMA a annoncé des contributions supplémentaires reçues des gouvernements de l’Arabie saoudite, de la Chine, de Chypre, de la Grèce, de l’Inde et de la Pologne, alors que l’Égypte et la France se sont également engagées à fournir une contribution supplémentaire. Avec la rallonge du Canada, le total promis au titre de cette initiative s’élève à plus de 7,07 millions de dollars.