— Publié le 3 septembre 2020

Le Brésil, l’autre champion du féminisme

Football

Après l’Australie, le Brésil applique à son tour l’égalité des sexes pour le traitement des joueurs en sélection nationale. La Confédération brésilienne de football (CBF) a annoncé mercredi 2 septembre, en conférence de presse, que les femmes gagneront désormais autant que les hommes en Seleçao.La CBF a décidé d’attribuer le même montant pour les primes et les indemnités journalières pour les hommes et les femmes, ainsi les joueuses vont gagner autant que les joueurs”, a expliqué Rogério Caboclo, le président de la fédération. L’égalité entre joueurs et joueuses sera appliquée à chaque rassemblement, pour les indemnités journalières et pour les primes de match. Le Brésil rejoint ainsi l’Australie, dont la fédération de football a été la première à promouvoir l’égalité salariale entre hommes et femmes, dès le mois de novembre 2019. Aux Etats-Unis, les joueuses internationales réclament elles aussi l’égalité des traitements, mais la justice a débouté en mai dernier leur revendication.