— Publié le 26 mai 2021

L’Armée au soutien du comité d’organisation

Tokyo 2020

Les organisateurs des Jeux de Tokyo n’en ont jamais fait mystère : recruter du personnel médical n’est pas leur mission la plus aisée. Logique. Mais le gouvernement japonais aurait trouvé un moyen de leur faciliter la tâche. Il envisage de mobiliser des médecins et des infirmières des forces de défense pour travailler pendant les Jeux. Nobuo Kishi, le ministre japonais de la Défense, a expliqué devant une commission parlementaire que ses services avaient reçu une demande en ce sens du comité d’organisation des Jeux de Tokyo. “Nous allons essayer de coordonner nos efforts afin de soutenir à la fois les Jeux olympiques et le fonctionnement des centres de vaccination”, a expliqué le ministre japonais, cité par Kyodo News. A deux mois de l’ouverture des Jeux, plusieurs centres publics de vaccination contre le COVID-19 ont été ouverts en début de semaine à Tokyo et Osaka. Ils sont gérés par des médecins et des infirmières du ministère de la Défense. Selon Seiko Hashimoto, la présidente du comité d’organisation des Jeux, 230 médecins et 310 infirmières seront nécessaires chaque jour pour assurer la sécurité sanitaire de l’événement olympique et paralympique. A ce jour, environ 80 % des effectifs seraient déjà pourvus.