— Published 29 July 2020

Lamotte-Beuvron postule à l’équitation

Les prochains mois s’annoncent très incertains pour la carte des sites des Jeux de Paris 2024. La décision du COJO d’effectuer une vaste révision du projet, avec l’objectif affiché de trouver 3 à 400 millions d’économies, donne des idées et des envies à certains élus. L’Equipe rapporte que le maire de Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher), Pascal Bioulac, a écrit à Emmanuel Macron pour proposer sa commune comme site des épreuves olympiques d’équitation, prévues à Versailles. “Le choix du parc de Versailles pour organiser les épreuves équestres des Jeux de 2024 pose, plus encore aujourd’hui, un certain nombre de questions en matière de JO durables”, estime Pascal Bioulac. Selon lui, installer un équipement temporaire à Versailles coûterait deux fois et demie plus que l’option d’utiliser les équipements du parc équestre fédéral (photo ci-dessus), à Lamotte-Beuvron, en Sologne. L’élu du Loir-et-Cher insiste, dans son courrier envoyé également en copie à Tony Estanguet et Jean Castex, le Premier ministre : “En Sologne, il faudra 5 minutes pour parcourir les 6 km de route dédiée entre Center Parcs et le site du parc équestre fédéral. Le choix de Versailles va à l’encontre de tout le travail de modification de l’image de l’équitation en donnant à penser que le cadre qui convient est celui des châteaux.”