— Publié le 11 mai 2021

Lamine Diack est rentré au Sénégal

Athlétisme

La fin de l’exil pour Lamine Diack. L’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), condamné le 20 septembre 2020 à quatre ans de prison, dont deux ferme pour son “implication dans un réseau de corruption destiné à cacher des cas de dopage en Russie”, est rentré au Sénégal. Son avion s’est posé dans la soirée du lundi 10 mai à Dakar, où il a été notamment accueilli par le directeur de cabinet du ministre des Sports sénégalais. En résidence surveillé en France depuis 2015, il avait bénéficié le 30 décembre dernier d’une levée de la mesure d’interdiction de quitter le territoire français, contre le paiement d’une caution de 500 000 euros. Elle a été payée par son ancien club de football, le Jaraaf de Dakar, qui s’est mobilisé après une assemblée générale extraordinaire tenue le 18 avril. Selon les médias sénégalais, Lamine Diack aurait récupéré son passeport mercredi dernier. Mais son retour au Sénégal pourrait toutefois être de courte durée. L’ex président de l’IAAF,  aujourd’hui âgé de 87 ans, est sous le coup d’une deuxième procédure, concernant l’attribution des Jeux olympiques de Rio 2016 et Tokyo 2020. Dans cette affaire, l’instruction serait « sur le point de se terminer », selon son conseil, William Bourdon.