— Publié le 18 août 2022

L’Allemagne affiche ses ambitions

Jeux olympiques

Thomas Weikert

L’Allemagne ne s’en cache plus : elle veut les Jeux olympiques. Mais il lui reste encore à décider d’une date, d’un lieu, et même d’une saison. Thomas Weikert (photo ci-dessus), le nouveau président du Comité national olympique allemand (DOSB), l’a expliqué à la chaine de télévision ARD en marge des Championnats d’Europe multisports à Munich : la réflexion est lancée. “Nous y réfléchissons, mais nous allons d’abord demander aux membres“, a expliqué le dirigeant allemand, élu en décembre dernier à la tête de la DOSB après avoir présidé la Fédération internationale de tennis de table (ITTF). A ce stade, Thomas Weikert se veut prudent. Il n’avance pas encore le moindre indice quant à l’édition visée, ne cite pas non plus une ville qui pourrait porter le projet, et laisse même entendre que l’éventuelle candidature pourrait concerner l’été ou l’hiver. Seul certitude : un calendrier sera décidé lors de la prochaine assemblée générale de l’instance, prévue au mois de décembre. Thomas Weikert a également expliqué à ARD que la stratégie de la DOSB consisterait à définir une sorte de canevas pour un projet olympique à coûts maîtrisés et bénéficiant d’un soutien fort de la population, puis laisser émerger la ville la plus pertinente. La semaine passée, Thomas Bach a expliqué à l’occasion d’une interview avec Sport Bild qu’une candidature de Berlin pour les Jeux d’été en 2036 pourrait aboutir. Selon le président du CIO, elle n’aurait pas à porter le poids encombrant, 100 ans après, des Jeux de Berlin en 1936.