— Publié le 14 septembre 2021

L’Afrique du Sud veut suppléer le Japon

Football

Initialement prévue au Japon, la Coupe du Monde des clubs 2021 pourrait finalement trouver refuge en Afrique du Sud. Le président de la Fédération sud-africaine de football, Danny Jordaan, a confié lundi 13 septembre que son pays serait prêt à reprendre l’événement, rendu en début de mois par la Fédération japonaise de football en raison des contraintes liées à la crise sanitaire. Le dirigeant sud-africain a expliqué qu’il allait rencontrer dès cette semaine la secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura, à Lagos, au Nigeria. Il espère à cette occasion obtenir plus de détails sur le type de dossier de candidature que l’Afrique du Sud doit présenter pour espérer récupérer le tournoi prévu en fin d’année. La Coupe du Monde des clubs doit réunir le champion d’Europe, Chelsea, et les cinq autres vainqueurs de compétitions continentales de clubs, plus le club champion national du pays hôte. Toujours selon Danny Jordaan, la Fédération sud-africaine de football doit encore obtenir le feu vert du gouvernement pour aller plus loin dans son projet. Une réunion avec le ministre des Sports est prévue dans les prochains jours pour faire avancer le dossier. “Nous connaîtrons notre position d’ici la fin de la semaine“, a-t-il assuré à Associated Press. Tous les événements sportifs organisés en Afrique du Sud depuis le début de la pandémie se sont déroulés à huis clos, le pays ayant enregistré plus de 2,8 millions de cas de COVID-19 et 84 000 décès. Mais le chef de l’Etat, Cyril Ramaphosa, a annoncé dimanche dernier un assouplissement des restrictions dans tout le pays. Le gouvernement prépare un plan devant permettre aux spectateurs de rentrer dans les stades, sans doute en devant présenter un passeports vaccinal. En plus de l’Afrique du Sud, l’Arabie saoudite aurait également le projet de déposer une candidature à l’accueil de la Coupe du Monde des clubs 2021.