— Publié le 16 mai 2022

L’Afrique australe à fond derrière Gianni Infantino

FIFA

Gianni Infantino peut dormir tranquille : les voix de l’Afrique devraient lui être acquises lors de la prochaine élection à la présidence de la FIFA, où il sollicitera un troisième mandat consécutif. Le Conseil des associations de football d’Afrique australe (COSAFA) lui a publiquement exprimé son soutien, samedi 14 mai. Un soutien qui devrait en annoncer un autre, celui de l’Afrique toute entière. L’Angolais Artur de Almeida e Silva, le président de la COFASA, l’a expliqué : “Nous pensons que Gianni Infantino représente le meilleur candidat pour diriger le football mondial pendant quatre années supplémentaires. Il a affiché à plusieurs reprises son désir de développer le football africain et a concrétisé ses paroles par des actions.” La COFASA compte 14 pays membres issus de l’Afrique australe. L’annonce de son soutien à Gianni Infantino a été faite en présence du Sud-Africain Patrice Motsepe, le président de la Confédération africaine de football (CAF), laissant présager un vote massif du continent en faveur du président sortant de la FIFA. Le milliardaire sud-africain a profité de l’assemblée générale de la COFASA pour réitérer son soutien au projet de la FIFA, pourtant mis entre parenthèses, d’un Mondial de football une année sur deux. “Nous avons soutenu et continuerons à soutenir la tenue de la Coupe du Monde tous les deux ans, a expliqué Patrice Motsepe. La raison en est très simple : nous avons besoin de plus d’argent pour le développement du football en Afrique. Nous avons besoin de ressources, donc c’est une évidence pour nous. Quand je parle aux gens qui ne soutiennent pas le projet, je réalise très vite qu’il n’ont pas besoin d’argent autant que nous.” Elu pour la première fois en 2015, puis réélu sans opposition en 2019, Gianni Infantino a annoncé sa décision de solliciter un nouveau mandat en début d’année prochaine lors du congrès électif de la FIFA. A ce jour, il, est le seul candidat déclaré.