— Publié le 3 décembre 2020

L’Afrique aide ses fédérations

Rugby

A situation exceptionnelle, mesures d’urgence pour le rugby africain. L’instance continentale de la discipline, Rugby Afrique, annonce avoir débloqué un fonds spécial destiné à accompagner les fédérations nationales à reprendre leurs activités en 2021. Il s’élève à 276 490 euros. Pas moins de 11 des 39 fédérations membres de Rugby Afrique (Namibie, Kenya, Ouganda, Tunisie, Zimbabwe, Algérie, Zambie, Madagascar, Côte d’Ivoire, Sénégal et Ghana) pourront bénéficier de cette aide financière. Le comité exécutif de Rugby Afrique a déterminé deux critères pour l’attribution des fonds. Le premier – 40 % des fonds – concerne le développement (évaluation de la force et du niveau de développement des compétitions nationales et de l’encadrement humain pour développer les clubs et les ligues). Le second – 60 % des fonds – dépend du niveau de performances. Il est basé sur la participation et les résultats des fédérations de Rugby Afrique pendant la saison 2018 ou 2019, à la Rugby Africa Cup (hommes et femmes), au tournoi Sevens (hommes et femmes), et au Barthès Trophy U20. En fonction de leur score, les fédérations peuvent recevoir une aide allant de 5 027 à 43 736 euros. Ce fonds est différent de l’aide de solidarité d’urgence, d’un montant global de 117 000 euros, versée cette année par Rugby Africa à 31 de ses fédérations.