— Publié le 25 novembre 2020

L’Afrique se taille la meilleure part

Athlétisme

Après les hommes, au tour des femmes. World Athletics a dévoilé la liste des cinq finalistes pour le titre d’Athlète féminine mondiale de l’année 2020. A la différence du panel masculin, dominé par l’Europe, l’Afrique se taille la meilleure part, avec deux nominées, mais trois continents sont représentés. La victoire se jouera entre l’Éthiopienne Letesenbet Gidey (5 000 m), la Néerlandaise Sifan Hassan (demi-fond, fond), la Kenyane Peres Jepchirchir (semi-marathon), la Vénézuélienne Yulimar Rojas (triple saut), et la Jamaïcaine Elaine Thompson-Herah (100 m). La gagnante sera connue le 5 décembre, à l’occasion de la remise des World Athletics Awards, organisée pour la première fois en mode virtuel.