— Publié le 27 juillet 2022

La Russie se prépare pour Paris 2024

Russie

A deux ans de l’ouverture des Jeux olympiques de Paris 2024, l’avenir de la Russie reste toujours aussi incertain. Mais son comité national olympique (ROC) prépare l’échéance sans craindre d’en être écarté. Le président du ROC, l’ancien escrimeur Stanislav Pozdnyakov (photo ci-dessus), l’a signifié à sa manière mardi 26 juillet, une journée marquant la date de J – 2 ans avant l’ouverture des Jeux de Paris 2024. “Dans deux ans exactement, les Jeux olympiques débuteront à Paris, a-t-il écrit sur son compte de l’application Telegram. Malgré toutes les circonstances, le Comité olympique russe est un participant à part entière du mouvement olympique. Nous poursuivons nos préparatifs pour les Jeux et effectuons également  tout le travail pour sécuriser les possibilités de qualification et la présence de nos athlètes dans le village olympique, sur les sites et aux épreuves des Jeux.” Officiellement, le ROC n’est pas suspendu par le CIO. L’instance n’a plus non plus exclu ses deux membres russes, Yelena Isinbayeva et Shamil Tarpischev. Mais les athlètes russes sont bannis de la plupart des sports olympiques. A ce stade de la préparation des Jeux de Paris, il leur est donc impossible de participer à court, et sans doute moyen terme, aux épreuves de qualification.