— Publié le 1 avril 2022

La Russie maintient sa double candidature

Football

Leur candidature à l’Euro de football 2028 et 2032 semble aujourd’hui battue d’avance, mais les Russes ne renoncent pas. Alexey Sorokin (photo ci-dessus), l’ex directeur général de la Coupe du Monde 2018 en Russie et ancien membre du conseil de la FIFA, a assuré jeudi 31 mars à Doha, en marge du congrès annuel de l’instance, que son pays possédait tous les atouts pour organiser l’une ou l’autre des deux éditions du tournoi continental. “Je suis convaincu que la Russie sera en mesure d’organiser des événements de classe mondiale et qu’elle en est techniquement capable à l’heure actuelle, a-t-il expliqué aux médias. Nous avons tout ce qu’il faut, nous avons de l’expérience, des infrastructures sportives, et nous avons notre passion pour le sport, en particulier le football.” Le message est clair : la Russie n’entend pas retirer sa double candidature à l’Euro, même si les clubs et sélections russes ont été exclus des compétitions internationales par l’UEFA et la FIFA en raison de l’invasion de l’Ukraine. Alexey Sorokin a indiqué que son pays n’avait pas encore formellement décidé de se concentrer plutôt sur l’une des deux éditions, mais que l’option d’un Euro en 2032 serait la plus pertinente. Le Royaume-Uni et l’Irlande ont déposé un dossier conjoint pour accueillir la compétition en 2028. L’Italie est candidate pour l’édition suivante. La Turquie, comme la Russie, postule pour les deux éditions successives.