— Publié le 13 avril 2022

La Russie fait appel devant le TAS

Boxe

La liste s’allonge encore. Une nouvelle fédération sportive russe a déposé un recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour contester l’exclusion de ses athlètes des compétitions internationales. La Fédération russe de boxe (RBF) a décidé de saisir la juridiction basée à Lausanne. Mais, nouveauté, elle a choisi de le faire en deux temps. En plus de son recours contre le bannissement de ses boxeurs, décidé par l’instance internationale de la boxe (IBA) en réaction à l’invasion de l’Ukraine, elle conteste également le retrait des événements prévus sur son sol. La RBF l’explique dans un communiqué : “La Fédération russe de boxe a déposé deux recours auprès du TAS.  Le premier concerne la protection de l’honneur et de la dignité des boxeurs russes. Dans le second, nous contestons l’interdiction d’organiser des compétitions internationales dans le pays.” La fédération russe précise avoir choisi un avocat espagnol pour défendre sa cause devant le TAS. Pour rappel, l’IBA est présidée par le Russe Umar Kremlev. Le dirigeant élu l’an passé est, à ce jour, le seul Russe avec Vladimir Lisin au tir (ISSF) à conserver son rôle à la tête d’une fédération internationale d’un sport olympique malgré la mise à l’écart du sport russe. Les deux appels déposés par la RBF font suite à plusieurs autres procédures déjà entamées par des fédérations russes contre des instances internationales, en aviron, patinage, gymnastique, biathlon et rugby.