— Published 29 July 2020

La RusAF lance un dernier appel

L’appel de la dernière chance pour la Fédération russe d’athlétisme ? Probable. Alexey Plotnikov, le président par intérim de la RusAf, a envoyé une lettre à World Athletics dans l’espoir d’obtenir un peu plus de temps pour régler ses problèmes et éviter une exclusion. “Compte tenu du travail que nous avons déjà accompli et de nos intentions de bonne foi de poursuivre ce travail, nous espérons vivement que le Conseil (de World Athletics) sera en mesure d’envisager la possibilité de reporter la décision sur l’affaire RusAF à une date ultérieure et de poursuivre notre coopération”, indique le courrier. Le Conseil de l’instance internationale doit se réunir aujourd’hui et jeudi 30 juillet. A l’ordre du jour, la question de la RusAF. Sauf surprise, Sebastian Coe et les autres membres du Conseil devraient décider d’une exclusion de l’athlétisme russe, déjà suspendu depuis la fin de l’année 2015. Une telle décision bloquerait pour une durée indéterminée le processus d’éligibilité des athlètes russes au statut de neutralité. Ils seraient donc interdits de compétitions internationales et ne pourraient pas prétendre à une participation aux Jeux de Tokyo, où World Athletics avait initialement décidé d’autoriser dix athlètes russes. Pour rappel, la RusAF a été sanctionnée par World Athletics d’une amende de 10 millions de dollars pour avoir tenté de masquer des documents dans l’affaire de dopage du sauteur en hauteur Danil Lysenko. Elle devait en verser la moitié (plus la somme de 1,3 million de dollars de frais) au 1er juillet 2020. Mais elle n’a pas respecté ce délai, expliquant ne pas disposer actuellement d’une telle somme.