— Publié le 18 juin 2021

La Roumanie exclue des Jeux de Tokyo

Haltérophilie

Le prochain tournoi olympique d’haltérophilie s’annonce maigrelet. La fédération internationale de la discipline (IWF) a annoncé, jeudi 17 juin, avoir radié un nouveau pays de la compétition, la Roumanie. Pour avoir totalisé cinq cas de dopage au cours des 12 derniers mois, dont certains datant des Jeux de Londres 2012 mais révélés plus récemment après une nouvelle analyse des échantillons, la Fédération roumaine d’haltérophilie est suspendue pour une année. Ses athlètes seront donc privés des Jeux de Tokyo. La Roumanie devient le quatrième pays exclu de la compétition olympique, après l’Égypte, la Malaisie et la Thaïlande. Quinze autres pays ont vu leurs quotas d’athlètes réduits, pour les mêmes raisons, dont la Russie, l’Iran et la Turquie. Selon la décision de l’IWF, la suspension de la Roumanie pourra être diminuée de quatre mois si sa fédération s’acquitte d’une amende de 50 000 dollars, et si aucun autre de ses athlètes ne viole les règles antidopage au cours des huit prochains mois.