— Publié le 29 avril 2022

La porte-drapeau prend la parole

Russie

Ils étaient restés très silencieux depuis le début du conflit en Ukraine. Mais les athlètes russes semblent maintenant décidés à se faire entendre. Sofya Velikaya, championne olympique au sabre par équipes aux Jeux de Rio 2016 et Tokyo 2020, a assuré à l’agence TASS qu’elle ne participerait pas aux Jeux d’été sans le drapeau et l’hymne de son pays. “Tout le monde devrait être sur un pied d’égalité, pouvoir participer sous son propre drapeau et avec son propre hymne, a confié l’escrimeuse russe. Tant que des conditions égales ne seront pas garanties, je n’irai pas aux Jeux.” Sofya Velikaya est la première athlète russe à s’exprimer à titre personnel dans un média sur les sanctions infligées à la Russie par le mouvement olympique. Mais sa voix devrait porter. Agée de 36 ans, elle n’est pas seulement l’une des escrimeuses les plus médaillées de sa génération. Sofya Velikaya était aussi la porte-drapeau de la délégation du Comité olympique de la Russie (ROC) à la cérémonie d’ouverture des Jeux de Tokyo 2020.