— Publié le 9 février 2021

La mobilisation s’intensifie pour forcer Mori au départ

Tokyo 2020

Yoshiro Mori ne démissionnera pas de son poste de président du comité d’organisation des Jeux de Tokyo, mais la mobilisation s’intensifie au Japon pour obtenir son départ. Plus de 135 000 personnes avaient déjà signé, lundi 8 février en fin d’après-midi, une pétition en ligne pour protester contre les propos sexistes de l’ancien Premier ministre. Dans le même temps, un groupe de 25 Japonaises a enregistré une vidéo, postée sur les réseaux sociaux, pour exprimer le point de vue des femmes face aux déclarations très misogynes du patron des Jeux. Elle a été visionnée plus de 70 000 fois. L’une des instigatrices de la vidéo explique souhaiter que cette affaire soit l’occasion pour la société japonaise de réfléchir enfin à la question de l’égalité des sexes. A Tokyo, une douzaine de personnes se sont retrouvées devant les locaux du comité d’organisation, lundi 8 février, pour protester en silence contre les propos de Yoshiro Mori (photo ci-dessus). Les manifestants sont restés plusieurs heures sur le trottoir, brandissant des panneaux demandant la démission du président du comité d’organisation.