— Publié le 11 septembre 2020

La Ligue des Champions africaine recule encore

Football

Nouveau retard pour la Ligue des Champions africaine. La Confédération africaine de football (CAF) a décidé, jeudi 10 septembre, de repousser encore de trois semaines les demi-finales et la finale de la compétition. En cause, un nouveau pic de cas de coronavirus et de nouvelles restrictions de voyage au Maroc, un pays qui compte deux des quatre équipes dans le dernier carré. Les matches aller des demi-finales se joueront désormais les 17 et 18 octobre 2020, les rencontres retour étant repoussées aux 23 et 24 octobre. La finale devrait normalement être disputée le 6 novembre. La CAF a également reporté les demi-finales et la finale de son autre compétition de clubs, la Coupe de la Confédération, censées se dérouler au Maroc. Les deux tournois auraient dû se terminer au mois de mai dernier, mais ils ont été retardés en raison de la pandémie. Pour la Ligue des Champions, le choix de la ville hôte de la finale dépendra des équipes qualifiées. Si les deux clubs marocains atteignent la finale, elle se déroulera au Maroc. Dans l’hypothèse où les deux autres équipes, toutes les deux égyptiennes, gagneraient leur billet, la finale se tiendrait en Egypte. “Mais si nous avons une équipe marocaine et une autre équipe égyptienne, nous procéderons à un vote transparent pour le choix du lieu de la finale”, a expliqué Ahmad Ahmad, le président de la CAF.