— Publié le 2 septembre 2022

La Guinée veut garder sa CAN

Football

La Guinée l’affirme et le répète : la Coupe d’Afrique des Nations de football en 2025, dont elle sera le pays-hôte, figure en bonne place parmi les priorités nationales. Le chef de la junte militaire au pouvoir, le colonel Mamady Doumbouya, a profité d’une visite d’inspection de la Confédération africaine de football (CAF), mercredi 31 août à Conakry, pour rassurer l’instance continentale sur la capacité de la Guinée à organiser le tournoi. Selon le ministre guinéen des Sports, Lansana Béa Diallo, la délégation de la CAF a suggéré de reporter l’événement à 2026 ou 2027. Mais le chef de la junte s’est montré ferme “Le président a été clair : on en a fait une priorité nationale et cette priorité nationale, c’est 2025, et on n’ira pas en 2026 ou en 2027, on l’organisera en 2025, a expliqué le ministre à la télévision d’Etat. Et ça, c’est la parole du chef de l’Etat qui a été donnée aujourd’hui“. A en croire le compte Facebook du comité d’organisation, les propos et les promesses du colonel guinéen ont été convaincants. “Nous ne sommes pas venus pour retirer l’organisation à la Guinée, explique l’un des membres de la délégation, le Béninois Mathurin de Chacus, cité sur le réseau social. Nous sommes venus pour voir si la Guinée a des propositions pour convaincre la CAF de lui faire toujours confiance pour l’organisation de la CAN 2025. Aujourd’hui, nous sommes réellement rassurés des dispositions de la Guinée.” Le défi s’annonce de taille pour la Guinée, où les équipements sportifs et le réseau de transports sont aujourd’hui très insuffisants pour organiser un événement de la taille de la Coupe d’Afrique des Nations.