— Publié le 25 mai 2022

La francophonie en discussion

FISE

Toujours plus grand. Le Festival international des sports extrêmes (FISE) célèbre son 25ème anniversaire à partir de ce mercredi 25 mai à Montpellier, dans le sud de la France. Etalé sur cinq jours, le rendez-vous sportif accueillera plus de 2 000 compétiteurs venus de 54 pays, engagés dans les 14 disciplines au programme, dont plusieurs olympiques (BMX freestyle, skateboard, breaking). Doté d’un budget de 3 millions d’euros, le FISE est gratuit pour les spectateurs. Son financement est assuré pour la plus grande partie par la Région Occitanie, la Métropole et la ville de Montpellier. Pour la première fois depuis 2019, un événement plus institutionnel se tiendra pendant trois jours (25 au 27 mai) en présentiel, en marge des compétitions sportives. L’Urban Sports Summit invite les décideurs du sport business international à participer et assister à près d’une vingtaine de sessions, tables rondes et conférences aux côtés d’experts du développement des sports urbains. Parmi les grands moments de la première journée, ce mercredi 25 mai (14 h 00), une table ronde sur la francophonie, “une communauté économique pour le sport”. Animée par Benjamin Carlier (Olbia Conseil, FrancsJeux), elle rassemblera Laurence Fischer, l’ambassadrice française pour le sport ; Claude Revel, la présidente du GIE France Sport Expertise ; Zeina Mina, la directrice générale du Comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF) ; Barbara Desmarest, la vice-présidente de l’entreprise VOGO ; Ibrahima Wade, le coordinateur des Jeux de la Jeunesse 2026 à Dakar ; et Michel Filliau, le conseiller aux relations extérieures de la FIBA.