— Publié le 3 décembre 2021

La finale du Grand Prix rayée du calendrier

Patinage

Prévisible. La Fédération internationale de patinage (ISU) a annoncé via un bref communiqué, jeudi 2 décembre, l’annulation de l’un de ses rendez-vous majeurs du calendrier : la finale du Grand Prix de patinage artistique et danse sur glace. Elle devait se dérouler la semaine prochaine (9 au 12 décembre) à Osaka, au Japon. En cause, les restrictions de voyage, les obligations de quarantaine et les difficultés logistiques liées à la crise sanitaire. Le Japon a annoncé la fermeture de ses frontières aux visiteurs non résidents en raison de l’émergence du variant Omicron du COVID-19. L’ISU explique qu’elle “évaluera un éventuel report pour organiser l’événement à la fin de la saison“, avec une décision annoncée dès que possible. Mais une chose est sûre : la finale du Grand Prix ne pourra pas se tenir avant les Jeux d’hiver de Pékin 2022 (4 au 20 février). La compétition réunit chaque année les six meilleurs patineurs et couples, dans chacune des catégories, au terme de la série d’étapes du Grand Prix disputées au cours de l’automne. Elle se révèle souvent un bon indicateur des chances de médaille olympique. L’an passé, la finale du Grand Prix avait également été annulée pour raisons sanitaires. Elle devait se dérouler à Pékin.