— Publié le 15 février 2014

La FIFA renforce la lutte

Football

La FIFA aurait-elle enfin décidé de prendre le problème du dopage à bras le corps? Tous les joueurs de Mondial 2014 feront l’objet d’un suivi longitudinal avec un passeport biologique. Mieux: des contrôles d’urine et de sang seront possibles à partir du 1er mars. La Fédération internationale de football l’a annoncé ce samedi, lors d’une conférence de presse à Sao Paulo. C’est la première fois que le suivi longitudinal est mis en place pour une Coupe du Monde. Les échantillons de sang et d’urine seront analysés à Lausanne et leur résultats stockés dans les “passeports biologiques” de chaque joueur. Quelque 2000 joueurs pouvant être sélectionnés pour le Mondial ont été recensés par la FIFA.