— Publié le 17 mars 2022

La FIFA ouvre la porte pour les joueurs ukrainiens

Football

Le dossier de la guerre en Ukraine reste prioritaire à la FIFA. Toujours dans l’attente d’une décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) après le recours déposé par la Fédération russe de football contre son exclusion des barrages du Mondial 2022, l’instance internationale annonce avoir étendu aux joueurs ukrainiens la possibilité de signer des contrats ailleurs sans attendre la période officielle des transferts. Cette possibilité a été offerte dès la semaine passée aux joueurs et entraîneurs étrangers actuellement sous contrat avec des clubs en Ukraine et en Russie. Les footballeurs ukrainiens pourront donc également en profiter. Ils pourront s’engager avec une autre équipe, même en dehors de la fenêtre prévue pour les transferts. Mais, précision, ils devront être autorisés à partir d’Ukraine, “conformément aux règles actuelles sur les mouvements transfrontaliers des ressortissants ukrainiens“. Le nombre de joueurs concernés s’annonce extrêmement réduit, la mobilisation générale ayant été déclarée dans le pays. Elle impose normalement aux hommes de 18 à 60 ans de rester en Ukraine. La FIFA avait adopté la semaine passée une disposition similaire, mais à destination des joueurs et entraîneurs étrangers employés dans les championnats russe et ukrainien jusqu’à la fin de la saison. Il leur était offert la possibilité de rompre leur contrat jusqu’au 30 juin 2022 et s’engager ailleurs, au plus tard le 7 avril, sans tenir compte de la période légale des transferts.