— Publié le 30 novembre 2022

La FIFA autorise la contestation

Qatar 2022

Un pas en avant pour la FIFA. Selon un document consulté par l’AFP, l’instance internationale du football aurait décidé d’autoriser dans les stades du Mondial 2022 au Qatar certaines marques de soutien aux manifestants en Iran. La liste compte notamment le slogan “Femmes, vie, liberté” (photo ci-dessus), mais aussi les portraits de la jeune Iranienne Mahsa Amini, dont le décès en septembre dernier a déclenché un vaste mouvement de contestation. Dans une réponse-type fournie à la suite de plaintes déposées sur la plateforme de réclamation des organisateurs du Mondial 2022, la FIFA détaille les messages qu’elle autorise dans les stades du Qatar. “La FIFA autorise des messages de promotion des droits humains et la position de la FIFA est que “Femmes, vie, liberté”, ou le nom ou le portrait de Mahsa Amini, sont autorisés, précise le document. A l’inverse, conformément aux règles de la FIFA sur les objets interdits aux spectateurs, les objets comportant des messages politiques, insultants ou discriminatoires, sont interdits. Cela s’applique aussi aux drapeaux de pays non-officiels, qui peuvent être considérés comme un message politique“. Battue mardi 29 novembre par les Etats-Unis (1-0), la sélection iranienne disparait du Mondial avant la deuxième phase du tournoi. Et, avec elle, son contingent de supporteurs.