— Publié le 16 février 2021

La défiance gagne le monde économique

Tokyo 2020

Mauvais signe. Après l’opinion publique, la défiance des Japonais à l’égard des Jeux de Tokyo gagne maintenant le monde économique. Une enquête réalisée entre le 1er et le 8 février (avant la  démission de Yoshiro Mori) par le Tokyo Shoko Research révèle que la majorité des entreprises japonaises (56 %) estime que le Japon devrait annuler ou reporter les Jeux d’été. A la même question, elles avaient été 53,6 % à suggérer une annulation ou un report lors d’un sondage similaire mené en août dernier. Plus spectaculaire : seulement 7,7% des entreprises interrogées ont déclaré que les Jeux devraient se dérouler aux dates prévues (23 juillet au 8 août 2021). Elles étaient 22,5 %, en août dernier, à souhaiter voir l’événement olympique et paralympique se tenir en 2021. La confiance des entreprises dégringole, à moins de six mois de l’ouverture et six semaines du départ du relais de la flamme. Près de 20 % des 11 000 sociétés japonaises interrogées ont déclaré que les Jeux devraient être organisés avec un nombre limité de spectateurs, tandis que 17% estiment qu’ils devraient se dérouler à huis clos.