— Publié le 10 juillet 2020

La Chine referme ses frontières au sport international

Chine

Inquiétant. La Chine a pris la décision de ne plus organiser certains événements majeurs du calendrier sportif international jusqu’à la fin de l’année 2020. L’annonce en a été faite jeudi 9 juillet par l’administration générale des sports. Une mesure radicale et peu attendue, justifiée par la nécessité de freiner la propagation du coronavirus. Cette décision devrait, en toute logique, affecter le Grand Prix de Formule 1 de Chine à Shanghai, les tournois de tennis du circuit ATP, dont le Masters 1000 de Shanghai, et WTA (Masters de Shenzhen), mais également le Tour de Guangxi cycliste. Deux étapes de la Ligue de Diamant d’athlétisme sont également prévues avant la fin de la saison, à Shanghai le 19 septembre, puis dans une ville encore indéterminée le 17 octobre. En revanche, les épreuves pré-olympiques pour les Jeux d’hiver de Pékin en 2022 ne sont pas menacées. Un même traitement de faveur serait réservé à “d’autres événements importants”, suggèrent les autorités chinoises, mais sans en préciser la nature.