— Publié le 3 mars 2022

La Chine aurait demandé de différer l’invasion

Russie

L’information est révélée par le New York Times : la Chine aurait demandé à la Russie de différer sa décision d’envahir l’Ukraine après la fin des Jeux olympiques d’hiver de Pékin 2022. Le quotidien américain cite plusieurs sources anonymes, qui seraient à la fois des hauts responsables de l’administration Biden et un fonctionnaire européen. Il explique que, selon ses informations, plusieurs dirigeants chinois avaient une connaissance très précise des plans de guerre de la Russie et de ses intentions concernant l’Ukraine. Les échanges entre Russes et Chinois étaient confidentiels, mais certaines données ont été analysées, et jugées crédibles, par un service de renseignement européen. Impossible, en revanche, de dater avec exactitude le moment où la Chine et la Russie auraient discuté de l’invasion de l’Ukraine. Mais le quotidien américain n’exclue pas que la question ait pu être abordée pendant la rencontre entre Vladimir Poutine et son homologue chinois, Xi Jinping, vendredi 4 février avant la cérémonie d’ouverture des Jeux d’hiver de Pékin 2022.. Sans surprise, un porte-parole de l’ambassade de Chine à Washington a rejeté l’information du New York Times, assurant qu’elle était “sans fondement“.