— Publié le 4 juillet 2022

La CAN 2023 recule dans le temps

Football

Etrange. La Coupe d’Afrique des nations de football (CAN), initialement prévue en juin et juillet 2023 en Côte d’Ivoire, se déroulera finalement en janvier et février 2024. Une décision annoncée par le président de la Confédération africaine de football (CAF), le Sud-Africain Patrice Motsepe, et justifiée par des raisons… climatiques. “On ne veut pas prendre le risque d’avoir une compétition sous le déluge, a expliqué le dirigeant africain à Rabat, en conférence de presse, après une réunion du comité exécutif de la CAF. Ça ne serait pas bon pour le football africain et son image. Nous prenons la décision, mais c’est une question de respect. On a pris de nombreux avis et certaines personnes nous ont dit : “Il y a le changement climatique, peut-être que la pluie ne sera pas un problème”. Mais les conseils que l’on reçoit, c’est qu’on ne peut pas prendre ce risque”. La CAN 2023 devait initialement se dérouler du 23 juin au 23 juillet, dans cinq villes ivoiriennes : Abidjan, Bouaké, Yamoussoukro, Korhogo et San Pedro. Le mois de juin est le plus pluvieux de l’année en Côte d’Ivoire. Les inondations provoquées par des pluies diluviennes ont fait au moins cinq morts à Abidjan, cette année, au cours des dernières semaines. La décision de la CAF a semblé surprendre les organisateurs ivoiriens, qui ont déclaré prendre acte du report du tournoi continental. François Amichia, le président du comité d’organisation, l’a expliqué : “Nous avions pris toutes les dispositions pour que les infrastructures soient prêtes à temps, c’est-à-dire au 31 décembre 2022, pour respecter les recommandations du président de la République, Alassane Ouattara, et du Premier ministre, Patrick Achi. Mais nous allons en profiter pour peaufiner le travail déjà abattu.” Avec ce report en début d’année, une période plus favorable d’un point de vue climatique mais moins appréciée par les clubs européens, la CAN revient à ses origines. Elle se déroulait en effet pendant l’hiver jusqu’en 2017, avant d’être organisée en juin et juillet à partir de 2019 en Egypte. Mais l’édition suivante, au Cameroun, a été déplacée à plusieurs reprises, pour des raisons sanitaires et à cause des retards. Elle s’est finalement tenue en janvier et février 2022.